© 2018 by Annie BRET

 " promener son regard " A.Bret

Die Materie ist eine greifbare Poésie

Like a seismograph

Certain sensations are readings of reality,

a silmultaneous emergence and submergence

of transitory beings, objects and situations,

Stripped back, primal matter is exposed,

and a process of transcription begins.

Many mediums are used in this construction:

drawing, engraving, sculpture, installation, text...

Chaos bubbles all around.

To find the backbone of things,

i proceed as a gatherer of scattered fragments

Porous to the movements of the world, i feel beholden only to my poetic conscience.

Si ma pratique était :

Une formation : des sentiers inattendus

Une matière : le papier

Une pierre : angulaire

Une définition : sans

Un outil : un outil au bon moment

Une couleur : l'encre

Une angoisse : Une ambition

Une expérimentation : in situ

Un élément : l'eau

Un paysage : la rivière

Un coup de pied : dans la fourmilière

Un verbe : ressentir

Une odeur : l' humus

Un livre : " l'os à vœux "

Un adjectif : espiègle

Un mot :  hasard

Un média - médium : multiples

Un journal de bord : en plein air

Un geste pas écologique : se servir de l'imprimante

Une coquille vide : Un oiseau

Une rencontre : imprévisible

Une devise : relier n'est pas connecter

Un gout : acidulé

Un dégout : à quoi bon

Un projet : une installation nomade

Une phrase : Die Materie ist eine greifbare Poésie

Un bruit : le saut du poisson

Une nécessité : le rythme

Une danse : détortiller

La marée : basse

Une action : se jeter à l'eau

Un sport : swimming

Un lieu : le chantier

Une forme : le cube

Une lettre : le O

Liste non exhaustive, impermanente et modifiable ...